LE GERS, 1ER DÉPARTEMENT DE MIDI PYRÉNÉES COUVERT EN TRÈS HAUT DÉBIT DÈS 2017...

Soucieux de répondre aux défis de la ruralité (croissance démographique, attractivité économique, démographie médicale, services publics efficaces), le Conseil Général du Gers a élaboré un Schéma Directeur d’Aménagement Numérique* dès janvier 2012, le premier en Midi-Pyrénées.

Son objectif prioritaire est de résorber définitivement les dernières zones blanches du département et de fournir à 100% des Gersois un débit d’au moins 8 à 10Mb/s. Plus de la moitié d’entre eux seront directement raccordés à la fibre optique.

Le numérique n’est pas seulement une révolution technologique mais une transformation de la société. En changeant nos manières de communiquer, de travailler, de nous déplacer, de produire, le déploiement du Très-Haut Débit permettra aux Gersois de pleinement bénéficier des usages internet de demain.

Pour compléter les investissements réalisés par les opérateurs télécom sur une partie seulement du territoire, le Conseil Général a fait le choix d’une politique ambitieuse et volontariste : pour l’ensemble de la population et pour les sites stratégiques du département (économie, éducation, santé, administrations, culture…).

Parce qu’il soutiendra l’attractivité du département, le projet d’aménagement numérique est une priorité pour le Gers.

L’ambition du Gers s’appuiera principalement sur la fibre optique qui sera massivement déployée, d’abord dans parties du territoire aujourd’hui les moins bien couvertes et donc légitimement les plus impatientes.

Dans le département où l’habitat est, de loin, le plus dispersé du pays, d’autres technologies permettront d’apporter des réponses rapides et supportables financièrement.

L’ambition du Conseil Général est aussi de ne pas perdre de temps : en concertation avec les communautés de communes, les travaux débuteront dès 2014 pour que, dès 2017, ce projet d’aménagement numérique garantisse à tous les gersois et toutes les entreprises gersoises, un débit d’au moins 8 à 10Mb/s, et dans une large proportion, bien plus encore…
 

*La réalisation de l'étude pour l'élaboration du SDAN a été cofinancée par l'Europe, l'Etat, la Région et le Département du Gers.

 

Article publier sur le site officiel du Conseil Général du Gers ICI