Gers numérique

Avec Patrick Delignières, le maire de Biran. ©franckmontauge.fr

 

Avec Patrick Delignières, le maire de Biran. ©franckmontauge.fr

Avec Stéphane Richard, Pdg d’Orange à son arrivée à Biran. ©franckmontauge.fr

 

Présentation technique par Gers Numérique. ©franckmontauge.fr

Coupure du ruban inaugural à l’entrée de Biran. ©franckmontauge.fr

 

 

Stéphane Richard, Pdg du groupe Orange signe le livre d’or de la mairie de Biran. ©franckmontauge.fr

Photo de famille au pied de la tour de Biran. ©franckmontauge.fr

A l’occasion de la venue dans le Gers du Pdg d’Orange Stéphane Richard et de l’inauguration, à Biran, de l’accession du village au très haut débit, le sénateur Franck Montaugé en a appelé à une mobilisation générale autour de la question des usages à développer à partir des infrastructures numériques.

« Les infrastructures sont évidemment indispensables, mais la question des usages est essentielle en ce qu’elle répond à la préoccupation majeure de ce département et de bien d’autres en France: la création de richesses et d’emploi », a déclaré le sénateur du Gers qui salue « la prescience du conseil départemental du Gers et de son président Philippe Martin grâce à qui 100% des Gersois auront accès au haut débit d’ici la fin 2017 ».

« Je me suis moi-même impliqué de longue date sur des thèmes comme celui de la santé, de la télésanté, de l’e-santé,  poursuit Franck Montaugé. On avance très doucement, trop doucement, de multiples obstacles sont à surmonter, on est dans des croisements de domaines et de compétences, on est dans une complexité énorme et l’on perd du temps, on perd des occasions de créer de la valeur, on perd des occasions de créer de l’emploi, on perd des occasions de rendre des services modernes à nos populations », dit-il.

Département pionnier et exemplaire, le Gers sera le tout premier département rural entièrement connecté au très haut débit à la fin de l’année 2017. Une rapidité qui est le fruit d’un pragmatisme qu’a salué Stéphane Richard, le Pdg d’Orange à qui vient d’être attribué le marché du déploiement du nouveau réseau 100% fibre. Pour parvenir à ce résultat, toutes les technologies actuelles sont mises en oeuvre: fibre optique là où il est possible et rationnel de l’installer, augmentation des capacités du réseau cuivre sur le reste du territoire et recours aux techniques satellitaires pour les points les plus isolés.

En six ans, 90 millions d’euros auront été investis dans le Gers par le Département, la Région et l’Etat. Au terme de l’opération, 3000 km de fibre optique auront été déployés par Gers Numérique, l’agence départementale créée à cet effet en 2013 par le conseil départemental et les communautés du communes du Gers.

 A ce rythme, c’est deux villages du Gers qui basculent chaque semaine dans le très haut débit. Jeudi, Patrick Delignières, le maire de Biran, a témoigné de ce que l’arrivée du très haut débit apportait à la vie de ses concitoyens. Véritable outil de désenclavement, le numérique doit désormais permettre de consolider et de développer de l’activité économique.

Quant au câblage en fibre optique de l’agglomération du Grand Auch, membre de Gers numérique, il est réalisé dans le cadre d’une procédure nationale particulière financée intégralement par l’opérateur Orange qui a été retenu par l’Etat. Débutés en 2015 pour Auch et 2016 pour le reste du territoire aggloméré, les travaux seront étalés sur 5 ans. La signature de la convention est prévue pour le 10 octobre prochain.