agriculture

Les Ciapa heureux de cultiver en bio

Image

 

Le soir au retour des champs, Emmanuel Ciapa ne s'entend plus dire par son épouse : «Tu sens les produits». Ces produits phytosanitaires «qui collent à la peau», dont Emmanuel, son frère aîné Thierry et Angeline l'épouse de ce dernier qui travaillent en Gaec à Castelnau d'Arbieu (Gers) font désormais l'économie. 35 000 € par an, précisent-ils…

Lire la suite